Isabelle BRUNO

 

·  Maître de conférences en science politique à la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de l'Université Lille 2

·  Chercheuse au sein du Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales (CERAPS, CNRS/Université Lille 2)


Télécharger le fichierisabelle.bruno(at)univ-lille2.fr

 

 

Cursus

Lauréate de la Fondation des sciences sociales (2017)

Chercheuse invitée à UC Berkeley, Department of Environmental Science, Policy and Management (janvier-juillet 2017)

Lauréate Fulbright - Chercheurs - Programme national (2016-2017)

Chercheuse invitée à Cornell University, Department of Science and Technology Studies (septembre-octobre 2010)

Qualification aux fonctions de maître de conférences et recrutement à l'Université Lille 2 (2007)

Doctorat en science politique (spécialisation relations internationales) de l'IEP de Paris (2006)

DEA en sociologie des relations internationales de l'IEP de Paris (2001)

Diplôme de l'IEP de Paris (section économique et financière, 2000)

Baccalauréat (série S, 1997)

 

Responsabilités scientifiques, éditoriales et administratives actuelles

·  Co-responsable avec Stéphane Bracq et Anne-Cécile Douillet de l’axe de recherche « Ordres juridiques, ordres sociaux » du CERAPS (2015-2020).

· Membre du comité de pilotage scientifique de l’axe « Épistémologie des SHS » (COPISTÉMO) de la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société (MESHS) Lille Nord de France (depuis 2014).

·  Membre du comité de rédaction de la Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreRevue française de socio-économie (depuis 2011).

·  Membre du comité exécutif de l’Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreAssociation française de sociologie et du comité de rédaction de la revue Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreSocio-logos (depuis 2015).

·  Membre de l'équipe éditoriale de la Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtrerevue Zilsel (depuis 2016).

·  Élue au Conseil de Faculté en collège B (depuis 2009)

·  Élue au Comité Technique (CT) de l’Université Lille 2 (suppléante depuis 2011) ; membre du groupe de travail sur les « risques psycho-sociaux » (depuis 2015).

 

 

Domaines de recherche

Sociologie des élites; structures, formes et pratiques de l'entre-soi élitaire; processus d'agrégation et de ségrégation socio-spatiales.

Sociologie des territoires; processus d'appropriation et de patrimonialisation du littoral; "droit à la plage".

Sociologie de la quantification et des technologies managériales de gouvernement: indicateurs statistiques, dispositifs de gestion par objectifs et techniques d’évaluation comparative (benchmarking).

Transformation de l'administration étatique, New Public Management et gouvernementalité (néo)libérale.

Sociologie de la construction européenne: stratégie de Lisbonne (2000-2010) et Méthode ouverte de coordination (MOC); Espace européen de la recherche (EER); politiques de lutte contre l'exclusion sociale et la pauvreté.

 

Publications

Ouvrages

·  Avec Emmanuel Didier, Benchmarking. L’État sous pression statistique, Paris, La Découverte / Zones, 2013.

·  Avec Pierre Clément et Christian Laval, La grande mutation. Éducation et néolibéralisme en Europe, Paris, Syllepse, 2010.

·  À vos marques®, prêts… cherchez ! La stratégie européenne de Lisbonne, vers un marché de la recherche, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant, 2008.

 

Direction d’ouvrages collectifs

·  With Florence Jany-Catrice and Béatrice Touchelay (eds), The Social Sciences of Quantification. From Politics of Large Numbers to Target-Driven Policies, London, Springer, 2016.

·  Avec Emmanuel Didier et Julien Prévieux (dir.), Statactivisme. Comment lutter avec des nombres, Paris, La Découverte / Zones, 2014.

 

Coordination de dossiers de revue

·  With Emmanuel Didier and Tommaso Vitale (eds), « Statistics and Activism », Partecipazione e Conflitto, vol. 7, n° 2, 2014.

 

Contributions à des ouvrages collectifs

·  With Florence Jany-Catrice and Béatrice Touchelay, « The Social Sciences of Quantification in France : An Overview » in The Social Sciences of Quantification. From Politics of Large Numbers to Target-Driven Policies, London, Springer, 2016.

·  « "Silencing the disbelievers" : Games of Truth and Power Struggles around Fact-Based Management » in Jean-Louis Derouet, Romuald Normand (eds), A European Politics of Education? Perspectives from Sociology, Policy Studies and Politics, London, Routledge, 2016.

·  Avec Emmanuel Didier, Julien Prévieux et Cyprien Tasset, « Introduction : pour un statactivisme ! », in Statactivisme. Comment lutter avec des nombres, Paris, La Découverte, coll. Zones, 2014, p. 5-30.

·  « Benchmarking », in Alex C. Michalos (ed.), Encyclopedia of Quality of Life and Well-Being Research, Dordrecht, Springer, 2014, p. 363-368

·  « Governing social creativity through benchmarking. From Xerox management to the “Innovative Europe” », in Michał Kozłowski et alii (eds), Joy Forever. The Political Economy of Social Creativity, London, MayFly Books, 2014, p. 143-156.

·  « "Faire taire les incrédules". Essai sur les figures du pouvoir bureaucratique à l’ère du benchmarking », in Béatrice Hibou (dir.), La bureaucratisation néolibérale, Paris, La Découverte, 2013, p. 103-128.

·  avec Grégory Salle, « La course aux performances scientifiques a-t-elle un sens ? », in Lionel Larque, Dominique Pestre (dir.), Les sciences ça nous regarde. Histoires surprenantes de nos rapports aux sciences et aux techniques, Paris, La Découverte / Les empêcheurs de tourner en rond, 2013, p. 144-148.

·  « Quand s’associer, c’est concourir. Les paradoxes de la "coopétition" » in Franck Cochoy (dir.), Du lien marchand : comment le marché fait société. Essai(s) de sociologie économique relationniste, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2012, p. 54-78.                   <http://pum.univ-tlse2.fr/~Du-lien-marchand~.html>

·  « Zarzadzanie kreatywnoscia spoleczna przez benchmarking. Od menedzmentu Xeroxa do "innowacyjnej Europy" », in Wolny Uniwersytet Warszawy, Wieczna Radosc. Ekonomia Polityczna Spolecznej Kreatywnosci, Warszawa, Bec Zmiana Foundation, 2011, p. 239-253 (traduit de l’anglais par Anna Wojczynska).

·   « From Integration by Law to Europeanization by Numbers. The Making of a “Competitive Europe” through Intergovernmental Benchmarking » in Michel Mangenot, Jay Rowell (eds), A Political Sociology of the European Union.  Reassessing Constructivism, Manchester/New York, Manchester University Press, 2010, p. 185-205.

·   « Pour comprendre les "réformes" de l’Université et y résister, changeons d’échelle ! La stratégie de Lisbonne et les mobilisations européennes contre le "marché de la connaissance" » in Brisset Claire (dir.), L’université et la recherche en colère. Un mouvement social inédit, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant, 2009, p. 97-114.

·  avec Sophie Jacquot et Lou Mandin, « L’européanisation saisie par son instrumentation : benchmarking, gender mainstreaming et MOC… boîte à outils ou boîte de Pandore ? » in Bruno Palier, Yves Surel (dir.), L’Europe en action. L’Européanisation dans une perspective comparée, Paris, L’Harmattan, 2007, p. 193-249.

 

Articles dans des revues à comité de lecture

· « Défaire l’arbitraire des faits. De l’art de gouverner (et de résister) par les "données probantes" », Revue française de socio-économie, Hors Série, n°2, 2015, p. 213-227 .

· « "Des faits, des faits, des faits!" À propos du gouvernement par les chiffres et autres données probantes (dans l’éducation et ailleurs) », Revista Lusófona de Educação, n°28, 2014, p. 25-42.

·  With Emmanuel Didier and Tommaso Vitale, « Statactivism: Forms of Action Between Disclosure and Affirmation », Partecipazione e Conflitto, vol. 7, n° 2, 2014, p. 198-220.                  

·  « Le Malcolm Baldrige National Quality Award : des "gourous" aux "missionnaires" de la qualité », Sociétés contemporaines, n°89, 2013, p. 47-71.

·  « Comment gouverner un "espace européen de la recherche" et des "chercheurs-entrepreneurs" ? Le recours au management comme technologie politique », Innovations. Cahiers d’économie de l’innovation, n°36, 2011, p. 65-82.

· « 2010 : l’odyssée de l’ "espace européen de la connaissance". Comment la stratégie de Lisbonne gouverne les politiques d’enseignement supérieur », Économies et Sociétés. Cahiers de l’ISMÉA, n°43, avril 2010, p. 535-558.

· « La déroute du "benchmarking social". La coordination des luttes nationales contre l’exclusion et la pauvreté en Europe », Revue Française de Socio-Économie, n°5, avril 2010, p. 41-61.                  

· « The "Indefinite Discipline" of Competitiveness. Benchmarking as a Neoliberal Technology of Government », Minerva, vol. 47, n°3, September 2009, p. 261-280.

· « "Le temps des chercheurs-entrepreneurs" : sens et pouvoir du benchmarking dans l’"espace européen de la connaissance" », Quaderni, n°69, printemps 2009, p. 93-104.                  

· « La recherche scientifique au crible du benchmarking. Petite histoire d’une technologie de gouvernement », Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine, n°55-4 bis, 2008, p. 28-45.

Article traduit en espagnol par Diego Fernández Varas « La investigación científica en la criba del benchmarking. Pequeña historia de una tecnología de gobierno » et paru dans Raúl Rodríguez Freire (ed.), Evaluación, gestión y riesgo. Para una crítica del gobierno del presente, Santiago, Facultad de Ciencias Sociales, Universidad Central, 2013.

· « Y a-t-il un pilote dans l’Union ? Tableaux de bord, indicateurs, cibles chiffrées : les balises de la décision », Politix, vol. 21, n°82, 2008, p. 95-118.

· with Sophie Jacquot and Lou Mandin, « Europeanization through its instrumentation : benchmarking, mainstreaming and the open method of co-ordination… toolbox or Pandora’s box ? », Journal of European Public Policy, vol.13, n°4, June 2006, p. 519-536.

 

Éditorial et recension

· Compte rendu de l’ouvrage de Romuald Normand, Gouverner la réussite scolaire. Une arithmétique politique des inégalités (Berne/Lyon, Peter Lang/ENS de Lyon, 2011) dans la revue Éducation et Sociétés, n°32, 2013, p. 180-182.

· « Éditorial. Ne cherchez plus, innovez ! », Revue Française de Socio-Économie, n°11, 2013, p. 9-14.

Autres publications, communications, interventions publiques

Voir Télécharger le fichierCV 

To top

Enseignements à la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de l’Université Lille 2

2016-2017

En délégation au CNRS (aucun enseignement)

2015-2016

> CM Science politique: État, pouvoir, régime – Licence 1 Science politique & AES (avec Fabien Desage)

> CM Théories des sciences sociales – Licence 2 Science politique

> CM Grands problèmes politiques contemporains – Licence 3 Science politique (avec Rafaël Cos)

> CM Sociologie des sciences, de la quantification et de l'expertise – Licence 3 Science politique (avec Corinne Delmas)

> TD Méthodologie de la recherche – Master 1 Science politique

Autres enseignements (années précédentes et autres établissements): Télécharger le fichiervoir CV