Anne BAZIN

Responsabilités scientifiques et administratives

▪ Elue au CNU (titulaire, section 04, corps des MCF) (depuis 2011)
▪ Elue au Conseil d’Administration de l’IEP de Lille (depuis 2007)
▪ Elue à la Commission scientifique de l’IEP (depuis 2012)  

▪ Responsable du cycle Master « Carrières européennes et internationales (CEI) » à l’IEP de Lille et co-responsable de la majeure « Affaires européennes »

Domaines de spécialisation

▪ Gestion du passé et sortie de conflits - Mémoire et réconciliation - Rôle et usages politiques du passé - Justice transitionnelle
▪ Démocratisation - Transformation des sociétés post-communistes
▪ Union européenne et Paix (prévention, médiation, gestion des conflits) : normes, acteurs, institutions

Recherches en cours

1) L’UE et la paix.
Analyse sociologique de l’invention d’un modèle européen de pacification internationale (prévention, médiation, gestion des conflits). Cette recherche s’intéresse à la structuration de cet espace en étudiant le processus d’institutionnalisation et de professionnalisation d’une expertise et de compétences dédiées à la pacification internationale au sein et autour du la Commission européenne (notamment SEAE). Notre recherche est conduite dans le cadre de l’ANR « IRENE : Les professionnels internationaux de la paix. Sociologie et histoire d’une ingénierie transnationale », ISP Paris Ouest 2010-14.  
2) Mémoire et réconciliation.
Rôle et usages politiques du passé dans les RI. La gestion politique du passé conflictuel constitue un élément clé du passage à la démocratie dans des sociétés post-communistes qui sont conduites à affronter, et souvent aussi à réécrire, leur(s) passé(s). J'ai été amenée à travailler plus spécifiquement sur la question de la gestion du passé conflictuel tchéco-allemand qui, par la complexité des dimensions imbriquées, est représentative des enjeux soulevés par cette problématique en Europe (centrale) aujourd'hui. Je travaille actuellement sur les questions de gestion du passé, mémoire et sorties de conflits, ainsi que sur le rôle et les usages du passé dans les relations internationales et notamment les enjeux soulevés par l’écriture de l’histoire.

Vers le haut

Enseignements actuels

Sciences Po Lille
• Cours : « Théorie et sociologie des relations internationales », 2ème année
• Cours : « Démocratie, Démocratisation et Relations internationales », Master « Carrières européennes et internationales »
• Cours : « Sorties de conflits et construction de la paix. Justice transitionnelle», Master « Carrières européennes et internationales », Majeure « Conflits et développement »
• Cours-séminaire : « Action extérieure de l’Union européenne », Master « Carrières européennes et internationales », Majeure « Conflits et développement »
• Conférence de méthode : « Débats internationaux et européens », Master « Carrières européennes et internationales »
• Conférence de méthode : « Méthodologie de la recherche et de l’expertise », Master « Carrières européennes et internationales »  

Sciences Po Paris
• Enseignement électif : « Histoire, Mémoire et Gestion du passée en Europe centrale et orientale », Campus Europe centrale et orientale, Dijon, (1ere et 2eme années)  

University of Chicago (Paris center)
• Cours : « Comparative Study of the Politics of the Past, Identity and Memory in the US and Europe » (co-taught with M. Dawson, prof University of Chicago) (en anglais)  

New York University NYU (Campus Paris)
• Cours: “France and the European Union. Institutions, Politics and Policies of the EU » (en anglais)

Publications principales

• « Les prémisses d’une Justice Transitionnelle transnationale ? La politique de rapprochement et de réconciliation de l’Allemagne avec ses voisins à l’Est après 1989 », in Kora Andrieu et Geoffroy Lauvau (dir.), Comment les peuples deviennent démocratiques. Études de justice transitionnelle, Paris : Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, collection « Philosophie politique appliquée », 2014 (à paraître).
• « Excuses et Gestes Symboliques dans le Rapprochement de l’Allemagne avec ses Voisins à l’Est », dossier «  Excuses d’Etat », Raison publique, n° 10, mai 2009, pp. 29-46.
• « Bon voisinage sur fonds de réconciliation difficile : Tchèques et Allemands aujourd’hui », Revue d’Etudes Comparatives Est-Ouest, n° 1, 2009, pp. 99-120.
• « Produire un récit commun : les commissions d’historiens, acteurs de la réconciliation », in Georges Mink & Laure Neumayer (dir.), L'Europe et ses passés douloureux, Paris : La Découverte, coll. Recherches, 2007, pp. 104-117.
• « La construction d'une expertise de la réconciliation : l'institut Georg Eckert de recherche sur les manuels scolaires », in Sandrine Lefranc (dir.), Après le conflit, la réconciliation ?, Paris : M. Houdiard, 2006, pp. 48-65.
• « Vorwärts zurück : Deutschland, Polen, Tschechien », Osteuropa : Schwerpunkt: Die Konfliktgemeinschaft – Deutschland und die Visegrádstaaten, Oktober 2006, pp. 41-50 (avec J. Rupnik).
• « Effets et usages de l'intégration européenne sur la transformation des relations conflictuelles : le cas germano-tchèque », in Y. Déloye (dir.), « La socio-histoire de l’intégration européenne », Politique européenne n° 18, hiver 2005-06, pp. 127-154.
• « Allemagne - République tchèque. Les résurgences du passé », dans le dossier "Allemagne-Est : Séquelles du passé et nouvelle architecture des relations", Le Courrier des Pays de l'Est, n° 1049, La Documentation française, mai-juin 2005, pp. 42-52.
• « Germany and the Enlargement of the European Union to the Czech Republic » (chap 11) in Jacques Rupnik & Jan Zielonka (ed.), European Union Enlargement and the Road to European Union, vol. 1, Manchester : Manchester University Press, 2003.
• « Dědictví studené války v přístupu k sudetské otázce v Německu a v České republice » [L'Héritage de la Guerre froide sur le traitement de la question sudète en Allemagne et en République tchèque], in Muriel Blaive & Georges Mink (ed.) : Benešovy dekrety. Budoucnost Evropy a vyrovnávání s minulosti [Les décrets Beneš. L'avenir de l'Europe et la gestion du passé], Prague : Dokořán, 2003, pp. 40-52.
• « Les décrets Beneš. De l’usage du passé dans le débat européen », Critique Internationale, n° 21, octobre 2003, pp. 42-51.
• « La difficile réconciliation tchéco-allemande », Politique Etrangère, 2/2001, avril-juin 2001, pp. 353-370 (avec J. Rupnik).
• « La Réconciliation à travers l'écriture de l'histoire commune : l'exemple des commissions d'historiens germano-tchèque et germano-polonaise », Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest, vol. 31, n° 1 / 2000, pp. 33-65.
• « Les Régions frontalières tchèques : différenciation interne et enjeux européens », Revue d'Etudes Comparatives Est-Ouest, vol. 29, décembre 1998, n° 4, pp. 229-255.
Germany and the Enlargement of the European Union to the Czech Republic, EUI Working Paper, RSC n° 99 / 21, Florence : Robert Schuman Centre, European University Institute, 1998, 38 p.

Vers le haut