Camille GOIRAND

 ▪ Professeur science politique

   Télécharger le fichiercamille.goirand(at)univ-paris3.fr

Responsabilités scientifiques et administratives

* Membre du comité de rédaction de la Revue internationale de politique comparée

* Responsable de la licence "Etudes internationales" (université Paris 3)

* Membre du CNU, section 04 (2000-2; 2007-11; suppléante 2016-20)

* Membre du jury d'agrégation de science politique (2015)

Domaines de spécialisation

▪ Sociologie politique comparée (Brésil, Amérique latine)
▪ Sociologie de l'engagement et du militantisme - partis politiques (Brésil)
▪ Transitions et construction démocratique, participation politique

Recherches en cours

Ces recherches sont relatives à l’engagement politique, aux mobilisations, aux comportements politiques populaires :

1-Mobilisations en contexte autoritaire : à partir de l’observation d’événements contestataires, cette recherche porte sur l’occupation des espaces publics et leur répression par les forces de l’ordre, depuis la période autoritaire jusqu’à nos jours. Elle s’appuie principalement sur le dépouillement d’archives des polices politiques et compare les cas de Rio de Janeiro, Buenos Aires et Santiago du Chili.

En collaborations avec l’université Universo (Niteroi), les archives nationales du Brésil, la Fondation Getúlio Vargas, l’Université de Buenos Aires.

2-Résistances populaires : autour d’une réflexion sur les pratiques ordinaires du politique, les processus informels de politisation et les résistances dans les milieux populaires, cette recherche s’appuie sur une ethnographie des pratiques sociales et politiques des groupes de capoeira au Brésil, depuis la période autoritaire jusqu’à nos jours.

En collaboration avec l’Université de Montréal.

 

Cursus

2012:
• Habilitation à diriger des recherches. Militer au Parti des travailleurs: itinéraires à Recife (Brésil), de la contestation à l'exercice du pouvoir. (soutenance programmée pour mars 2012)
1998:
• Docteur en science politique. Thèse soutenue à l'IEP de Paris: Mobilisations populaires et démocratisation à Rio de Janeiro des années 1970 aux années 1990. Mention très honorable avec félicitations du jury à l'unanimité.
1993:
• DEA de science politique, IEP de Paris. Mémoire sur La résurgence du populisme dans les démocratisations d'Amérique latine des années 1980 et 1990.
1992:
• Diplôme de l'IEP de Paris. Lauréate de la section "communication et ressources humaines", filière "recherche et enseignement"
1990:
• Maîtrise d'histoire contemporaine, Université Paris IV-Sorbonne, mention très bien

Enseignements

Le détail des enseignements (plans de cours, bibliographies, cours en ligne et résumés) est disponible sur le site deLien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtre l'Institut de Hautes Etudes d'Amérique Latine (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle).

Publications

Revues à comité de lecture :

-« Des écoles pour les favelas, les CIEPs (Centres Intégrés d'Education Publique) à Rio de Janeiro de 1983 à 1987 », Cahiers d'Amérique Latine, n.16, février 1994, p.47-62.

-« De Vargas à Collor, visages du populisme brésilien », Vingtième Siècle, revue d'histoire, nº56, octobre 1997, p.142-160.

-« 'Philanthropes' en concurrence dans les favelas de Rio », Critique Internationale, nº4, été 1999, p.155-167.

-« Elections brésiliennes: le millésime 1998 », Lusotopie, 1999, p.19-35.

-« Le Brésil de F.H. Cardoso : entre crise et réformes », Problèmes d´Amérique Latine, n°45, été 2002, p.730.

-« La démocratie participative au Brésil : les expériences de budgets municipaux participatifs », Cahiers du GELA-IS (ULB), 2002 (2), p.125-150.

-« Violence et démocratie dans les espaces lusophones », avant propos du dossier Violences et contrôles de la violence, Lusotopie, 2003

-« Citizenship and Poverty in Brazil », Latin American Perspectives, n°129, 30(2), mars 2003, p.18-40.

-« Les gauches en Amérique latine », Revue internationale de politique comparée, 12(3), septembre 2005, p.267-282.

-« Partis et individualisation de la politique au Brésil », Problèmes d’Amérique latine, n°59, hiver 2005-2006, p.11-35.

-« Movimentos sociais na América Latina: elementos para uma abordagem comparada », Estudos Históricos (Rio de Janeiro), 44(2), juillet-décembre 2009, p.323-354.

-« Penser les mouvements sociaux d’Amérique latine : les approches des mobilisations depuis les années 1970 », Revue Française de Science Politique, 60(3), juin 2010, p.445-466.

-« Mobilisations et répertoires d’action collective en Amérique latine » (coord.), Revue internationale de politique comparée, 17(2), juin 2010, p.7-27.

-« L’accès aux archives du Parti des Travailleurs au Brésil : expériences croisées et jeux d’échelles ». Avec Daniella Rocha. Revue Internationale de Politique Comparée, 17(4), décembre 2010, p.107-123.

-« Participer : de la contestation à la démocratie participative », Revue internationale de politique comparée, n°19, 2013, p.7-28.

-« Penser la participation politique en Amérique latine : questionnements et méthodes d’enquête », Participations, 2013, 2 (1), p.229-242.

-« The Worker’s Party, from Contention to Public Action: A Case of Institutionalization », Journal of Politics in Latin America, 6 (3), 2014, p.95-127.

-Rituels démocratiques et mise en scène de la participation populaire dans les assemblées du budget participatif à Recife (Brésil) », Participations, 2015, 4 (1), p.53-85.

-« Between Collective Action and Individual Appropriation : The Informal Dimensions of Participatory Budgeting in Recife, Brazil » avec Françoise Montambeault. Politics and Society, 44 (1), 2016, p.143-171.

- « Le « PT light » en campagne. L’institutionnalisation du Parti des travailleurs (Brésil) vue depuis ses campagnes électorales, 1980-2010 », Politix, 19 (113), 2016, p.65-89.

 

Chapitres d’ouvrages :

-« Clientélisme et politisation populaire à Rio de Janeiro », in Sawicki, Frédéric et Briquet, Jean-Louis (dir.) La politique Clientélaire. Paris: PUF, 1998, p.111-144.

-« La démocratie par défaut au Brésil », in Jaffrelot, Christophe (dir.). Démocraties d'ailleurs. Paris: Karthala-CERI, 2000, p.425-458.

-« Violence et démocratie en Amérique latine », in Couffignal, Georges (dir.), Amérique latine 2002, rapport annuel de l´Observatoire des changements en Amérique latine, Paris, IHEAL-La Documentation française, 2002, p.13-37.

-« Pratiques partisanes et loi électorale au Brésil », in Dabène, Olivier (dir.), Amérique latine. Des élections contre la démocratie ?, Presses de Sciences Po., 2007, p.41-77.

-« L’étude locale du parti des travailleurs : conditions d’enquête et mémoire partisane », co-écrit avec Daniella Rocha, in Louault, Frédéric et al., Terrains Brésiliens, parcours de recherches en sciences sociales, Paris, L’Harmattan, 2013, p.35-68.

-« Pensar las movilizaciones y la participacíon : continuidad de las perspectivas e imbricación de las posiciones », in Sergio Tamayo, Hélène Combes, Michael Voegtli (dir.), Pensar y Mirar la protesta, Mexico, ed. UAM, 2016.

-« As transformações do PT vistas desde o local : raizes territorializadas, profissionalização, e desencantos », in Timothy Power et Oswaldo Amaral (dir.), De Lula até Dilma : explicar as mudanças do PT, São-Paulo, 2016. A paraître.

-« Red T-shirt or executive suit. About some biographical consequences of contentious engagement in the Workers’ Party in Recife (Brazil) », in Erik Neveu et Olivier Fillieule (dir), Activists Forever. A paraître.

 

 

Ouvrages et coordination de dossiers :

-La politique des favelas, Paris, Karthala-CERI, 2000, 373 p.

-Violences et contrôles de la violence au Brésil et en Afrique (ed.), Paris, Karthala, Lusotopie, enjeux contemporains dans les espaces lusophones, 2003.

- « Les gauches au pouvoir en Amérique latine » (ed.), dossier in Revue internationale de politique comparée, 12(3), 2005.

- « Mobilisations en Amérique latine » (ed.), dossier in Revue internationale de politique comparée, n°17(2), juin 2010.

-« Participer : de la contestation à la démocratie participative », dossier in Revue internationale de politique comparée, 20 (4), 2013.

-De la contestation à l’exercice du pouvoir : être militant au Parti des travailleurs à Recife (Brésil). En préparation : rédaction achevée ; révision en cours. A paraître.

-Les lieux de la colère. Occuper l’espace pour contester, de New York à Sanaa, Paris, Karthala, 2015. Avec Hélène Combes et David Garibay

 

 

Communication à des congrès et colloques scientifiques

Colloques et rencontres universitaires :

• 1996 (septembre) : « Clientélisme et vote populaire dans le Brésil des années 1990 ». Réunion annuelle de Brasa (Brasilian Studies Association), Cambridge.
• 1997 (07 juin) : « Clientélisme et vote populaire à Rio de Janeiro », colloque La politique clientélaire: processus, énonciations, dénonciations, CRAPS-CNRS, Université Lille 2.
1998 (14/15 mai) : « La transition démocratique au Brésil », colloque Démocraties d'ailleurs: démocraties et démocratisations hors d'Occident, CERI-CNRS, Paris.
• 1999 (26 avril) : « La démocratie brésilienne : un choix par défaut ? », Journée d’étude sur l’Amérique latine, Université Lille 3, 26 avril 1999.
• 1999 (juillet) : « Mobilizações populares e democratização no Rio de Janeiro », conférence, Instituto de Pesquisa do Rio de Janeiro – IUPERJ.
• 1999 (novembre) : « Représentations et pratiques de la démocratie dans les milieux populaires brésiliens », conférence, Université libre de Bruxelles, Institut de sociologie.
• 2000 (24 novembre) : « La démocratie par le bas ? Les politiques participatives dans les grandes villes du Brésil », Journée d’étude Démocratie et politique dans le Brésil d’aujourd’hui organisé par le Groupe d´Etudes Latino-Américaines de l´Institut de Sociologie – GELA-IS, Université Libre de Bruxelles.
• 2001 (12-13 septembre) : « Les discours de la violence : favela, marginalité, crime… ou les représentations de l'habitat populaire », colloque Les écritures de la violence, São-Paulo, SESC Pompeia.
• 2002 (mars) : « Mobilisations populaires et démocratisation à Rio de Janeiro », conférence, Université fédérale du Pernambouc, département de science politique, mars 2002.
• 2002 (juillet) : « Les élections françaises de 2002 : abstention et variables sociologiques du vote", Université catholique de São-Paulo, colloque Les élections françaises et brésiliennes : perspective comparée.
• 2003 (04-05 décembre) : « Les militants du parti des travailleurs face à l´expérience du pouvoir", colloque Politique et société en Amérique latine, université Lille III.
• 2004 (28-29 septembre) : « Les politiques sociales du gouvernement Lula, entre pressions contradictoires et enjeux inconcialiables », colloque Lula : l’autre Brésil, Biarritz, 28-29 sept. 2004.
• 2004 (02-03 décembre) : « L’outsider, figure introuvable au Brésil ? », colloque La démocratie en Amérique latine : un renouvellement du personnel politique ?, CERI, 02-03 décembre 2004.
• 2005 (14-16 septembre) : « Le renouvellement de la vie politique locale en Amérique latine », Congrès de l’Association française de science politique, Lyon, 14-16 septembre 2005.
• 2005 (décembre) : « Le gouvernement Lula et le PT face au pouvoir – hypothèses de recherche », Séminaire du GSPE, Université de Strasbourg, décembre 2005.
• 2006 (07 août) : « 1989-2001 : les représentations des relations internationales, entre cultures, identités et sécurité », Fondation Getúlio Vargas, Rio de Janeiro.
• 2006 (13-14 décembre) : « Système électoral et alliances partisanes au Brésil », colloque L’Amérique latine aux urnes, CERI.
• 2008 (03 avril) : « Mobilisations en Amérique latine : diffusion des répertoires et transnationalisation de l’action collective », université de Mulhouse.
• 2008 (01-02 décembre) : « L’analyse comparée des processus de participation politique : enjeux et éléments de discussion », Mexico, Universidad Autónoma Metropolitana.
• 2009 (09-10 mars) : « Enquêter dans le Parti des Travailleurs au Brésil. Accès aux terrain, ouverture des archives et gestion de la mémoire partisane ». Avec Daniella Rocha. Journée d’Etude AFSP (groupes GEOPP et MOD) Enquêter dans les partis politiques, Paris, CEVIPOF.
• 2009 (12 mai) : « Analyzing social movements. A reflexion on Latin American Approaches », Barcelone, CIDOB – Centro de Informacíon y Documentacíon Internacionales.
• 2009 (09-12 septembre) : « Militant biographies and the construction of a party social basis. The case of the PT in Brazil », ECPR General Conference, Postdam, 9-12 septembre 2009.
• 2010 (février) : « Thinking Latin American Social Movements », Universidad de Salamanca, Instituto Ibero-Americano, 16 février 2010.
• 2010 (10-11 novembre) : « Les usages des données quantitatives pour l’observation ethnographique de la participation », Colloque « Processus et acteurs latino-américains de la participation politique », UNICAMP, Campinas (Brésil), 10-11 novembre 2010.
• 2011 (3-4 novembre) : « Pensar las movilizaciones y la participacíon : continuidad de las perspectivas e imbricación de las posiciones », colloque Pensar y Mirar la protesta, UAM, Mexico.
• 2012 (27 janvier) : « The transformations of the Worker’s Party at a local level : territorial roots, professionalization and disenchantments », Colloque The PT from Lula to Dilma : Explaining Change in the Brazilian Worker’s Party, Latin American Centre, Oxford University.
• 2012 (5 avril) : colloque S’engager dans les espaces publics: participation et engagements multiples, 5-6 avril, CERI, Paris – introduction, avec Hélène Combes et David Garibay.
• 2013 (29 mai/1er juin) : workshop « Patronage, participation and politics », coordonné par G. Hetland – avec Françoise Montambeault, Washington, Congrès de la Latin American Studies Association (LASA).
• 2013 (5-7 septembre) : workshop « Political Partis in Latin America », coordonné par Timothy Power, Bordeaux, ECPR General Conference.  
• 2014 (21/24 mai  - programmé) : coordination d’un workshop, Chicago, Congrès de la Latin American Studies Association (LASA).
• 2014 (19-24 juillet - programmé) : workshop « Everyday Politics : Politization Processes and Informal Politics », avec Françoise Montambeault, Montréal, Congrès de l’International Political Science Association (IPSA). 

2016

o 18 janvier: Triangle: « la dimensión spatiale des mobilisations », séminaire action collective, laboratoire Triangle (ENS-Lyon 2), avec Hélène Combes et David Garibay.

o 24 mai: colloque « mémoire historique et archives dans les processus de justice transitionnelle : le travail des universitaires dans la Commission nationale de vérité au Brésil » – organisation du colloque avec Angélica Müller – IHEAL-Paris3