Clémence GUIMONT

  • Doctorante en science politique  
  • Chercheure invitée à l’Université de Lausanne, Institut de géographie et de durabilité, équipe des Humanités environnementales (Pr. Dominique Bourg) février – juillet 2016, mars – mai 2017  

    Télécharger le fichierclemence.guimont(at)hotmail.fr

Responsabilités administratives et scientifiques

Co-organisatrice du séminaire mensuel « Lectures critiques de l'écologie politique » (LeCriépo) (CERAPS, UMR 8026) depuis 2014

Membre du comité de rédaction de la revue Développement durable & territoires depuis 2016, ancienne co-responsable de la rubrique « Lectures »(2016-2017)

Coordinatrice (avec Gabrielle Bouleau et Rémy Petitimbert) du projet INFLUBIO « Infrastructures fluviales et biodiversité aquatique : le cas du Canal Seine-Nord et ses biodiversités », porté par Gabrielle Bouleau (IRSTEA) - 2017/2019 - Programme ITTECOP du Ministère de l'Ecologie

 

Domaines de spécialisation

▪ Sociologie de l’action publique territoriale

▪ Sociologie de l'expertise, sociologie des instruments

▪ Sociologie environnementale

▪ Théorie politique environnementale

▪ Politiques publiques territoriales de biodiversité (gestion des espaces naturels, plans d'aménagement, introductions d'espèces)

Recherches en cours

Thèse sous la direction de Bruno Villalba, (pr. AgroParisTech) et de Pierre Mathiot, (pr. Sciences Po Lille) : « La fabrique anthropocentrée de l'action publique territoriale de biodiversité. De l'intérêt de la matérialité écologique pour une sociologie politique du vivant »

• Coordinatrice du dossier thématique « Perte de biodiversité, new public management et néolibéralisme », Revue Développement durable & Territoires, avec Rémy Petitimbert et Bruno Villalba, à paraître en 2018

▪ Coordinatrice du mini-dossier thématique « Du bon usage de la durabilité forte », Revue Développement durable & Territoires, avec Caroline Lejeune, à paraître en 2018

▪ Co-coordinatrice du projet INFLUBIO « Infrastructures fluviales et biodiversité aquatique : le cas du Canal Seine-Nord et ses biodiversités », programme ITTECOP, Ministère de l'Ecologie (2017-2019), porté par Gabrielle Bouleau (IRSTEA)

Cursus

2013-2014 : Master 2 recherche en science politique à Sciences Po/ Lille 2
Mémoire sous la direction de Bruno Villalba : « Pratiques territoriales de l’agriculture de firme : politiques agricoles et réseaux d’acteurs, le cas de la région Nord-Pas-de-Calais »
2012-2013 : Master 1 affaires publiques et développement soutenable à Sciences Po Lille
Mémoire sous la direction de Luc Semal : « La question du nucléaire au PS entre l’accident de Fukushima et l’élection de François Hollande »
2011-2012 : Mobilité Erasmus à l’université de science politique de Grenade (Espagne)
2009-2014 : Sciences Po Lille
2008-2009 : Hypokhâgne A/L au Lycée Molière (Paris)

Enseignements

2017 – 2018
Politiques alimentaires durables (avec Élise Poisnel et Pauline Vanryssel, Master 2, Sciences Po Lille)

2016-2017
Science politique : citoyenneté, partis, élections (TD, Licence 2, semestre 1, Université Lille 2)
Méthodes des sciences sociales (TD, Licence 3, semestre 1, Université Lille 2)
Politiques alimentaires durables (avec Élise Poisnel, Master 2, Sciences Po Lille)
Actions publiques territoriales et environnement (avec Élise Poisnel et Rémy Petitimbert, AgroParisTech, Master 2 Gouvernance de la transition, écologie et sociétés)

2015-2016

Vie politique française (TD, Licence 1, semestre 1, Université Lille 2)
Science politique : citoyenneté, partis, élections (TD, Licence 2, semestre 1, Université Lille 2)

Encadrement de mémoires et de rapports de stage depuis 2016

Publications récentes

Articles dans des revues avec comité de lecture

• Clémence Guimont, « La crise de biodiversité au prisme du New Public Management : les angles morts des indicateurs écologiques », Pôle Sud, 2018/1, n°48 (à paraître).

• Clémence Guimont, Rémy Petitimbert, « Instruments de l'action publique et approche fixiste de la biodiversité : le cas des inventaires naturalistes », Norois, 2017/3, n°244, pp.77-89.

Chapitres d’ouvrage collectif

• Clémence Guimont, Bruno Villalba, « La construction de la représentation politique agricole », in Chouquer, G. (dir.), Foncier et agriculture en France et en Europe, Presses de la MSH de Besançon, à paraître en 2018.

• Clémence Guimont, Bruno Villalba, « La construction de la représentation politique agricole », in Chouquer, G. (dir.), Foncier et agriculture en France et en Europe, Universités de Canton (mandarin), à paraître en 2018.

Comptes rendus d’ouvrages (les plus récents)

• Clémence Guimont, « Blanc (Guillaume), Demeulenaere (Elise), Feuerhahn (Wolf) (dir.), Humanités environnementales. Enquêtes et contre-enquêtes, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017 » Politix, 2017/4 (n°120), pp.217-221.

• Clémence Guimont, « Bernard Hubert, Nicole Mathieu (dir.), 2016, Interdisciplinarités entre Natures et Sociétés, Bruxelles, Peter Lang » Développement durable & Territoires, En ligne, vol. 8, n°3, 2017.

• Clémence Guimont, « Céline Granjou, Sociologie des changements environnementaux. Pour un futur de la nature, ISTE, Londres, 2015 », Ecologie et politique, 2016/2, n°53.

• Clémence Guimont, « Romain Felli, La grande adaptation, climat, capitalisme, catastrophe, Le Seuil, Paris, 2016 », Ecologie et politique, 2016/2, n°53.

• Clémence Guimont, « Guillaume Blanc, Une histoire environnementale de la nation, regards croisés sur les parcs nationaux du Canada, d’Ethiopie et de France, Presses de la Sorbonne, Paris, 2015 », Etudes rurales, 2016/1, vol.197, http://www.cairn.info/revue-etudes-rurales-2016-1.htm

• Clémence Guimont, « Bruno Latour, Face à Gaïa, 8 conférences sur le Nouveau Régime Climatique, La Découverte, Paris, 2015 », Ecologie et politique, 2016/1, n°52.

Articles dans des revues sans comité de lecture
• Clémence Guimont, « Des institutions garantes du long terme ? Défis de la démocratie écologique », Revue Projet, vol. 356, n°1, 2017, pp. 64-67.

Communications à des congrès et colloques scientifiques

Communications à des colloques et journées d’études

21 juin 2018, Communication « La gestion fixiste du vivant par les inventaires naturalistes : propositions pour une analyse matérialiste des instruments de l'action publique », Colloque « Gérer le vivant dans la transition socio-écologique », Université de Rennes.

29 septembre 2017, Communication « Perspectives pour dépasser le constructivisme : du stock au flux », Journée d'études « Les impensés de l'écologie scientifique », Université de Lausanne.

31 août 2017, Communication “From austerity to the management of biodiversity: the case of the regional natural parks in Nord-Pas-de-Calais – France”, Session « Political ecologies of austerity: Conservation and park management in an age of austerity », Royal Geographical Society, Londres.

12 juillet 2017, Communication « Politiques de gestion du vivant : le New Public Management au crible de la communauté écouménique », ST 76 Contributions et perspectives critiques des éthiques environnementales dans la pensée politique, Congrès de l’Association française de science politique (AFSP), Montpellier.

12 juillet 2017, Communication « La perte du vivant au prisme du New Public Management : quand la culture du résultat minimise la crise de biodiversité », ST 07 Que fait le NPM à l’environnement, Congrès de l’Association française de science politique (AFSP), Montpellier.

9 juin 2017, Communication « Quand la crise de biodiversité oblige le New Public Management : perspectives épistémologiques », Journée d’études « Néolibéralisme, New public management et perte de biodiversité », Université de Lille 2.

3 avril 2017, Communication « La crise de biodiversité et sa sous-estimation par l’Etat », Congrès de l’Association belge de science politique, Mons, Belgique.

31 mars 2017, Communication avec Rémy Petitimbert, « Les limites éthiques des politiques de compensation en contexte de perte de biodiversité », Colloque « Eviter, Réduire, Compenser », Laboratoire d'excellence (LabEx), Centre Méditerranéen de l'Environnement et de la Biodiversité (CeMEB), Montpellier, 31 mars 2017.

9 mars 2017, Communication avec Bruno Villalba, « Gérer le vivant : contradictions temporelles et décision publique », Colloque Les temporalités de l’environnement, LADYSS, Paris Nanterre.

27 juin 2016, Communication « Enjeux autour des politiques territoriales de biodiversité », Doctoriales, Colloque sur le rapport action/ nature, UMR Citeres, IRSTEA, Institut national des sciences appliquées de Blois.

11 mai 2016, Communication avec Rémy Petitimbert, « Et si le dispositif d’action environnementale évinçait la perte de biodiversité », Séminaire de recherche « Territoires, environnement et biodiversité face aux changements climatiques : impacts et adaptations », Communauté d’agglomération du pays chatelleraudais, GEREPI et Université de Poitiers.

Communications à des séminaires de recherches
30 novembre 2017, Discussion de la présentation de Diane Linder, doctorante en éthique environnementale, « Par-delà l'expérience subjectiviste de la nature », Séminaire Lectures Critiques de l'écologie politique, CERAPS (UMR 8026), Lille.

12 janvier 2017, Discussion de l’ouvrage de Benjamin Lemoine (2016), L’ordre de la dette, Séminaire général du CERAPS (UMR 8026), Lille.

10 novembre 2016, Communication « La saisie de l’objet biodiversité par les acteurs publics territoriaux », Séminaire interne du CESCO, UMR 7204, Museum national d’histoire naturelle

7 juin 2016, Communication « Quand la biodiversité entre en politique : politiques territoriales de biodiversité », Séminaire doctoral, Institut de géographie et de durabilité, Université de Lausanne, Suisse.

3 juin 2016, Communication avec Marie Drique « De la matérialité écologique en politique », Séminaire « Lectures critiques de l’écologie politique », organisé par Bruno Villalba, Marie Drique, Elise Poisnel, Rémy Petitimbert et Clémence Guimont, CERAPS, Université Lille 2.

19 mai 2016, Communication et animation d’un séminaire de lecture avec Leila Chakroun « Autour du dualisme Nature/ Culture » autour de l’ouvrage La part inconstructible de la Terre, Frédéric Neyrat, Paris, Le Seuil, 2016, Institut de géographie et de durabilité, Université de Lausanne, Suisse.

27 avril 2016, Communication « Biodiversity’s territorial policies in context of climate change », Workshop Lab 4, IDHEAP, Université de Lausanne, Suisse.

3 décembre 2015, Communication « Quand la biodiversité entre en politique », Séminaire de l’axe du laboratoire « Santé, corps, environnement », CERAPS, Université Lille 2.

13 mars 2015, Intervention « La crise écologique et la 6ème extinction », autour de l’article de Dominique Bourg, « Peut-on encore parler de crise écologique ? », Revue d'éthique et de théologie morale, 2013/HS (n° 276), séminaire « Critiques de l’écologie politique » organisé par Bruno Villalba, Mathilde Szuba, Luc Semal et Caroline Lejeune, Université Lille 2.

12 février 2015, Discussion de l’ouvrage de Jérôme Berthaut (2013), La banlieue du « 20 heures », ethnographie de la production d’un lieu commun journalistique, éd. Agone, séminaire général du CERAPS, Université Lille 2.

Activités scientifiques organisées

Co-organisation depuis 2014 du séminaire mensuel « Lectures critiques de l’écologie politique », Université de Lille 2, CERAPS, UMR 8026

26 janvier 2017, Séminaire « Du bon usage de la durabilité forte », co-organisé avec Caroline Lejeune dans le cadre des Séminaires interdisciplinaires du Développement durable, Association Développement durable & Territoires.

Intervenants : Rémi Beau, post-doctorant en philosophie à l’université de Nanterre, Harold Levrel, professeur d’économie écologique à l’AgroParisTech, Jacques Theys, ancien haut fonctionnaire au Ministère de l’environnement, Caroline Lejeune, post-doctorante en science politique à l’UNIL, Lausanne à l’Université Lille 2.

9 juin 2017, Journée d’études « Perte de biodiversité, new public management et néolibéralisme », organisée avec Rémy Petitimbert et Bruno Villalba, Université de Lille 2.

Comité scientifique composé de Pr. Valérie Boisvert (UNIL, Lausanne), Leslie Carnoye (Université Lille, CLERSE UMR 8019), Pr. Denis Couvet (Museum national d’Histoire Naturelle (CESCO UMR 7204)), Pr. Nathalie Frascaria-Lacoste (AgroParisTech (ESE UMR 8079)), Pr. Géraldine Froger (Université de Toulouse (LEREPS EA 4212), Joana Guerrin, maîtresse de conférences (Unimes, CHROME EA 7352), Caroline Lejeune, première assistante (UNIL, Lausanne)