Lucile RUAULT

  • Docteure en sociologie politique
  • Post-doctorante au Cermes3, projet ERC "Globhealth"
  • Chercheuse associée au CERAPS

    Télécharger le fichierlucile.ruault(at)yahoo.fr

Domaines de spécialisation

• Rapports sociaux de sexe
• Sociologie de la santé et des professions médicales
• Histoire des féminismes et des mouvements de femmes
• Sociologie des mobilisations
• Sociologie du corps, travail des apparences, pratiques vestimentaires

 

Responsabilités scientifiques

• Membre du comité de rédaction de la revue Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreNouvelles Questions Féministes.

• Co-organisatrice, depuis 2012, avec Lucile Hertzog (CERReV, Caen) et Marie Mathieu (CSU-CRESPPA, Paris 8/IREF, UQAM), du groupe de travail « Genre, normes procréatives et parentalité » - Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreGNP. Atelier EFiGiES, MSH-Paris Nord et Réseau Santé & société.

Recherches

Post-doctorat dans le cadre de l'ERC "Globhealth", au Cermes3 (Villejuif): recherche socio-historique sur la place de la génétique médicale à l'OMS, en lien avec les processus de globalisation de la santé depuis les années 1980.
http://globhealth.vjf.cnrs.fr/

Thèse soutenue le 4 décembre 2017 : Le spéculum, la canule et le miroir. Les MLAC et mobilisations de santé des femmes, entre appropriation féministe et propriété médicale de l'avortement (France, 1972-1984)
Jury: Catherine Achin, professeure de science politique, Université Paris-Dauphine  
         (rapporteure)
         Eric Fassin, professeur de sociologie, Université Paris VIII (président du jury)
         Rémi Lefebvre, professeur de science politique, Université de Lille (directeur de
         thèse)
         Ilana Löwy, directrice de recherche à l'INSERM, Cermes3
         Frédérique Matonti, professeure de science politique, Université Paris I
         Panthéon-Sorbonne (directrice de thèse)
         Anne Paillet, professeure de sociologie, Université Paris I Panthéon-Sorbonne
         (rapporteure)

Prix de thèse 2018 de la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de l'Université de Lille
Prix de thèse 2018 de l'Ecole doctorale des sciences juridiques, politiques et de gestion (ED 74)

• Recherche ANR SOMBRERO - « Sociologie du militantisme : biographies, réseaux, organisations ».
  2013-2016 : Coordinatrice locale de l'enquête sur les militantismes féministes (Lille-Roubaix).

 

Cursus

2018-2019: Post-doctorat au Cermes3, dans le cadre de la recherche ERC Globhealth

2017-2018: Chargée de cours à l'Université de Lille

2011-2017: Doctorat en sociologie politique (qualification CNU 2018 en section 04, en section 19 et en section 22)

2015-2017: ATER à l'Université Lille 2

2011-2014: Allocataire-monitrice, CERAPS

2010-2011: Master 2 Recherche en science politique – « Action publique », Université Lille 2.
Mémoire de recherche : À la santé de ces dames ! Penser politiquement un suivi médical : gynécologie et surveillance des corps de femmes, dirigé par Julien Fretel et Rémi Lefebvre.

2009-2010: Mémoire de recherche : L’étalon de la féminité. Chaussures à talons et marquage des corps de femmes, dirigé par Julien Fretel.
Diplômée de l’Université du Kent (Canterbury) : BA in “Politics, Philosophy and Economics in Europe”.

2006-2011: IEP de Lille et Université du Kent, filière franco-britannique, section « Politique, Économie et Société ».

Enseignements

2018-2019, Université de Lausanne, faculté des sciences sociales et politiques:
• Cours Genre, pouvoir et inégalités. Master

2017-2018, Université de Lille, faculté des sciences juridiques, politiques et sociales:
• TD Science(s) du politique, Pouvoir(s), État(s). L1

2016-2017, Université de Lille, faculté des sciences juridiques, politiques et sociales:
• CM Méthodes des sciences sociales. L3
• TD Théories des sciences sociales. L2
• TD Construction des parcours professionnels. M1

2015-2016, Université de Lille, faculté des sciences juridiques, politiques et sociales:
• TD Méthodes des sciences sociales. L3
• TD Théories des sciences sociales. L2
• TD Projet professionnel de l'étudiant.e. L2

2012-2014, Université de Lille, faculté des sciences juridiques, politiques et sociales:
• TD Méthodes des sciences sociales. L3
• CM Sociologie contemporaine (avec Nathalie Ethuin) - Partie Sociologie du genre. M1

Publications

Articles de revue
Lucile Ruault, « Libération sexuelle ou “pression à soulager ces messieursˮ ? Points de vue de femmes dans les années 68 en France », Ethnologie française, n°174, 2019, p. 373-389.
• Chiara Quagliariello et Lucile Ruault, « Accoucher de manière "alternative" en France et en Italie. Sur des modalités du travail de mise au monde des enfants et leur portée féministe », Recherches sociologiques et anthropologiques, Vol. 48, n°2, 2017, p. 53-74.
Lucile Ruault, « Une fête pour l’avortement libre. La mobilisation autour du procès des militantes du MLAC d’Aix (1976-1977) », Genèses, Vol. 2, n°107, 2017, p. 32-55.
Lucile Ruault, « La circulation transnationale du self-help féministe : acte 2 des luttes pour l’avortement libre ? », Critique internationale, Vol. 1, n°70, 2016, p. 37-54.
Traduit en 2017: "The Transnational Circulation of Feminist Self-Help: The Second Act in the Fight for Abortion Rights?", Critique internationale <style> </style>
Lucile Ruault, « La force de l’âge du sexe faible. Gynécologie médicale et construction d’une vie féminine », Nouvelles Questions Féministes, Vol.34, n°1, 2015, p. 35-50.
• Marie Mathieu et Lucile Ruault, « Prise en charge et stigmatisation des avortantes dans l’institution médicale : la classe des femmes sous surveillance », Politix, Vol. 27, n°107, 2014, p.33-59.

Chapitres d'ouvrages
• Lucile Hertzog et Lucile Ruault, « Droit ou devoir d’enfanter ? Un regard depuis les sciences sociales sur le renouvellement de la procréation », in Bérengère Legros (dir.), De la procréation médicalement assistée élargie à la procréation améliorée. Vers l’ébranlement de certains interdits ?, Bordeaux, LEH Edition, 2018, p. 301-315.
• Clémentine Comer, Helen Ha et Lucile Ruault, « Quand l’amitié donne des “elles”. Une camaraderie militante à la croisée des combats féministes », in Collectif Sombrero, Olivier Fillieule, Sophie Béroud, Camille Masclet et Isabelle Sommier (dir.), Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 68 en France, Arles, Actes Sud, 2018, p. 909-937.
Lucile Ruault, Lydie Porée et Olivier Fillieule, « Les mobilisations pour l’avortement libre. De la convergence des luttes à leur extension », in Collectif Sombrero, Olivier Fillieule, Sophie Béroud, Camille Masclet et Isabelle Sommier (dir.), Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 68 en France, Arles, Actes Sud, 2018, p. 711-742.
Lucile Ruault, Notice « Santé », in Christine Bard et Sylvie Chaperon (dir.), Dictionnaire des féministes. France XVIIIe-XXIe siècle, Paris, PUF, 2017.

Numéros de revues
• Marie Mathieu et Lucile Ruault (dir.), Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtre« Le travail procréatif: contrôle de la fécondité, engendrement et parentalité », Recherches sociologiques et anthropologiques, Vol. 48, n°2, 2017.
• Martine Chaponnière, Lucile Ruault et Patricia Roux (dir.), « Nouvelles formes de militantisme féministe II », Nouvelles Questions Féministes, Vol. 36, n°2, 2017.
• Martine Chaponnière, Patricia Roux et Lucile Ruault (dir.), « Nouvelles formes de militantisme féministe I », Nouvelles Questions Féministes, Vol. 36, n°1, 2017.

Recensions d'ouvrages
• « À propos de : Ludivine Bantigny, 1968. De grands soirs en petits matins, Paris, Seuil, 2018, coll. “L’Univers historiqueˮ, 464 p. Notes. Sources. Bibliog. Index », Ethnologie française, n°174, 2019.
• Compte-rendu de « Fabrice Cahen, Gouverner les mœurs. La lutte contre l’avortement en France, 1890-1950, Paris, INED Éditions, 2016 (Études & enquêtes historiques). 416 p. Figures. Sources et bibliogr. Annexes. Index. », Revue française de science politique, Vol. 67, n°3, 2017.
• Avec Marie Mathieu : « À propos du livre Sociologie du genre, d’Isabelle Clair, Paris, Armand Colin, coll. “128/Sociologies contemporainesˮ, 2012 », Mouvements, Vol.1, n°77, 2014.
• Note de lectures croisées, avec Marie Mathieu : « Bibia Pavard, Florence Rochefort & Michelle Zancarini-Fournel, Les lois Veil. Les événements fondateurs. Contraception 1974, IVG 1975, Armand Colin (coll. “U”), 2012,  228 p. et Bibia Pavard, Si je veux, quand je veux. Contraception et avortement dans la société française (1956- 1979), Rennes, PUR (coll. “Archives du féminisme”), 2012, 358 p. », Cahiers du Genre, n°54, 2013.

Communications dans le cadre de manifestations scientifiques

2017-2018
• Avec Marie Mathieu : « La prise en charge des avortantes, une approche régressive ». Les Lundis de l’INED, Paris, 14 mai 2018.
« Un usage critique du “naturelˮ. Quand des pratiques militantes de soins profanes bousculent les clivages théoriques de l’analyse féministe ». Colloque international « Théoriser en féministe », Lyon, IEP, 26 avril 2018.
• « Des MLAC au tournant des années 1980 : quelle critique en actes de l’encadrement institutionnel de la santé sexuelle et procréative ? ». Module doctoral « Gouverner les sexualités : construction historique et enjeux contemporains », organisé par Anne-Sophie Crosetti et Marlyse Debergh. Morges (Suisse), 12 avril 2018.
« Le rôle du registre émotionnel dans les MLAC dissidents : travail militant, travail de soins ». Séminaire « Genre, féminismes et mobilisations collectives », Master « Genre, politique et sexualité », EHESS. Paris, 2 février 2018.
« “Contraception d’accord, avortement d’abord !ˮ ? Éléments pour un contre-modèle de régulation de la fécondité (MLAC et self-help, 1973-84) ». Colloque international « Genre et contraception : quelles (r)évolutions ? », Paris, Sciences Po, 18 décembre 2017.

2016-2017
« L'évitement des problématiques de genre en contexte militant: le cas des luttes en mixité pour l'avortement libre dans les années 1970 ». Congrès de l'AFSP, ST 45: «Rapports ordinaires au genre en science politique », Montpellier, 11 juillet 2017.
« Critiquer le pouvoir médical à partir d'une pratique profane et féministe de gynécologie ». Séminaire de l'EHESS « Technologies reproductives et d'enfantement: régulations du risque, gouvernement du corps, controverses publiques », Paris, 19 juin 2017.
« Enquêter par entretiens sur l'engagement dans des groupes d'avortement illégal dans les années 1970: enjeux de mémoire et relation d'enquête ». Séminaire des doctorant.es du CERAPS «Méthodes d'enquête et difficultés du travail de thèse », Lille, 8 juin 2017.
• Avec Cécile Thomé: « Système de genre et maîtrise du parcours procréatif: de l'avortement à domicile aux méthodes “naturellesˮ de contraception ». Journée d'étude « Le genre au croisement des disciplines », Lille, MESHS, 16 novembre 2016.

2015-2016
« Quand libérer, c'est médicaliser. Une analyse de l'engagement des médecins dans les luttes pour l'avortement libre (1972-1975) ». Séminaire « Disciplines corporelles », séance "Contraindre par corps", Lille, MESHS, 27 janvier 2016.

2013-2014
« Le self-help féministe, un nouveau souffle pour les militantes de la liberté d’avortement ? ». Colloque international « Causes sexuelles. Sexualités et mobilisations collectives », Lausanne, 6 juin 2014.
« Le procès dans la rue : occupation festive de l’espace public en soutien aux avorteuses du MLAC d’Aix-en-Provence (1976-77) ». Séminaire « Genre et classes populaires », Paris, 3 avril 2014.
« Quand le MLAC médicalise... Les effets paradoxaux d'une mobilisation collective sur le champ de la santé, ou les limites d'un contre-savoir/pouvoir ». Congrès de l'AFS, RT 21 : « Mouvements sociaux », Nantes, 3 septembre 2013.
• Avec Marie Mathieu : « La contraception au moment d'une IVG : un “choix” balisé pour les femmes ». Congrès de l'AFS, RT 28 : « Recherches en sciences sociales sur la sexualité – L'organisation sociale de la sexualité : des rapports sociaux à la diversité des relations », Nantes, 2 septembre 2013.

2012-2013
• Avec Marie Mathieu : « Le rôle des professionnel.le.s de santé dans le contrôle étatique du corps des femmes : gestion des fertilités et stigmatisation des avortées ». Congrès de l’AFSP, ST 5 : « Ce que le genre fait à l’État : une ethnographie du contrôle des déviances », Paris, 10 juillet 2013.
« Politiser l'avortement par la mise en images et en mots des corps : l'exemple des formes d'action mobilisées par le MLAC lors du “procès d'Aix” (1976-1977) ». Congrès de l'AFSP, ST 33 : « Affaires sexuelles, questions sexuelles, sexualités », Paris, 9 juillet 2013.
« Maintenir “femme” malgré l'âge : la régulation du vieillissement féminin par la spécialité de gynécologie médicale ». Colloque Jeunes chercheur-e-s « Femmes, féminisme et recherches. 30 ans après », Atelier « Genre, santé et vieillissement », Toulouse, 14 décembre 2012.
« Réflexions sur l'ancrage local d'une mobilisation de femmes aux engagements multiples : le MLAC d'Aix, entre autonomie et enjeux nationaux ». Séminaire « Genre, féminismes et mobilisations collectives », Master « Genre, politique et sexualité » EHESS-Efigies. Paris, ENS, 23 novembre 2012.

2011-2012
« L'identité professionnelle au prisme des rapports de domination croisés : l'exemple de la gynécologie médicale en France ». Congrès international des recherches féministes francophones, Session 19.4A : « Professions médicales », Lausanne, 31 août 2012.
« La construction de l'avancée en âge et en féminité par les catégories d'entendement de la gynécologie médicale ». Congrès international des recherches féministes francophones, Session 1.3 : « Sexe, âge, santé et sexualité », Lausanne, 30 août 2012.

Séminaires

• Discussion, en présence de  l’autrice, de : Anika König, « Surrogacy in Transnational Perspective ». Joint workshop FUB/Globhealth Cermes3 « Medical assemblages, scales, structure », Freie Universität Berlin, 8 juin 2018.

• Discussion, en présence de l'auteur, de: Bernard Lahire, L'Interprétation sociologique des rêves, Paris, La Découverte, 2018. IEP de Lille, 20 mars 2018.

• Discussion de l’intervention d’Anne Revillard, « Le droit, les droits et leurs usages dans les politiques d'égalité ». Séminaire « Droit et inégalités », CERAPS, 22 janvier 2015.

• Discussion, en présence de l’autrice, de: Muriel Darmon, « Surveiller et maigrir. Sociologie des modes de contrainte dans un groupe commercial d’amaigrissement », Revue d’études en agriculture et environnement, 91 (2). Séminaire interdisciplinaire « Les disciplines corporelles », MESHS, 21 janvier 2015.

• Discussion, en présence de l'autrice, de: Paula Cossart, Le meeting politique, de la délibération à la manifestation (1868-1939), Rennes, PUR, 2010. Séminaire général du CERAPS, « La socio-histoire du politique »,10 janvier 2012.

Lucile RUAULT

Publications récentes

Nouvelles formes de militantisme féministe (I)

21/06/17 11:31

Nouvelles questions féministes, vol. 36, n° 1

Sous la direction de Martine Chaponnière, Patricia Roux et Lucie Ruault.

ISBN : 9782889011292

Éditions Antipodes, 2017

Catégorie(s) : Publications, L Ruault
Toute l'actualité ...