Nicolas BUE

Domaines de spécialisation

• Partis politiques et alliances partisanes
• Gouvernements de coalition
• Sociologie du pouvoir local
• Analyse localisée du politique

Recherches en cours

▪ L’imbrication multiniveaux des coalitions de gouvernement
▪ Le Front de Gauche

Cursus

▪ 2009 : MCF en science politique à l’université de Nice-Sophia Antipolis
▪ 2006 : Doctorat en science politique de l’université Lille 2 Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.
Titre de la thèse : Rassembler pour régner. Négociation des alliances et maintien d’une prééminence partisane : L’union de la gauche à Calais (1971-2005), sous la direction du professeur Michel Hastings.
▪ 1999 : Diplôme d’études approfondies en science politique (section sociologie politique), Faculté des sciences juridiques politiques et sociales de l’université de Lille 2/Institut d’études politiques de Lille.
▪ 1998 : Diplôme de l’Institut d’études politiques de Lille, section «service public».

Enseignements

Actuels :
▪ Le régime politique de la cinquième République
▪ Sociologie politique : socio-histoire de l’ordre politique
▪ Elites et partis politiques
▪ Grands enjeux socio-politiques contemporains
▪ Pratique des sciences sociales  

Passés :
▪ Science politique
▪ Communication, médias et politique
▪ Sociologie des médias et du travail journalistique
▪ Sociologie du pouvoir local
▪ Droit constitutionnel et institutions politiques
▪ Culture générale
▪ Vie politique français
▪ Mobilisations politiques et sociales
▪ Introduction a la sociologie

Publications récentes

▪ (avec Fabien Desage) Co-direction du numéro « Le gouvernement des coalitions partisanes », Politix. Revue des sciences sociales du politique, vol. 22, 88, De Boeck, 2009.
▪ (avec Fabien Desage) « Le “monde réel” des coalitions. L’étude des alliances partisanes de gouvernement à la croisée des chemins », Politix. Revue des sciences sociales du politique, vol. 22, 88, De Boeck, 2009, p. 9-37.
▪ « Les accords de coalition dans une municipalité d’union de la gauche. Contribution à l’étude de la régulation des rapports coalitionnels », Politix. Revue des sciences sociales du politique, vol. 22, 88, De Boeck, 2009, p. 105-131.
▪ « Gérer les relations d’enquête en terrains imbriqués. Risque d’enclicage et distances aux enquêtés dans une recherche sur une coalition partisane locale », Revue Internationale de Politique Comparée, Vol. 17, n° 4, 2010, p. 75-91.
▪ « Le nombre de places : les usages ambivalents des chiffres dans la négociation de listes de coalition aux élections municipales », Mots. Les langages du politique, 100, 2012, p. 91-106.
▪ « La façade d’unité des gouvernements. Le cas d’une coalition de gouvernement municipal », Sociétés contemporaines, 88, 2012, p. 17-43.
▪ « Transiger avec la transaction ? Apports et limites de la notion de “transaction sociale” pour la compréhension des échanges entre associés-rivaux dans une coalition de gouvernement municipal », dans Blanc M., Causer J.-Y., Hammam P., (dir.), Ville, environnement et transactions démocratiques, Bruxelles, Peter Lang, 2011, p. 49-72.
▪ « L'Internet partisan dans une ville moyenne : une ressource d'usage limité », dans Greffet F., (dir.), Continuerlalutte.com, les partis politiques sur le web, Paris, Presses de Sciences Po, 2011, p. 215-230.
▪ (avec Fabien Desage) « Les élus locaux communistes et l’intercommunalité : chronique d’un ralliement non annoncé », dans Bellanger E., Mischi J., (dir.), Les territoires du communisme, Paris, Armand Colin, 2013, p. 223-246.
▪ (avec Jérémie Nollet) « Gouverner au nom des habitants. Métier d’élu, action publique et médias locaux », dans Anquetin V., Freyermuth A., (dir.), La figure de l’habitant dans le travail politique. Sociologie de la « demande », Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Res Publica », 2008, p. 35-54.
▪ « Le parti des copains. Ethnographie d’un comité de section, 2002-2004 (Eléments et pistes sur le militantisme communiste) », La revue espace Marx, 22, septembre 2005, pp. 31-78.
▪ (avec Nathalie Ethuin) « Le Parti communiste, un parti ”comme les autres“ ? Retour sur quelques analyses de la désouvriérisation du PCF », La revue espaces Marx, 21, juillet 2005, p. 73-105.
▪ (avec Fabien Desage et Laurent Matejko) « Enjeux (inter)communaux ? Constitution, traduction et euphémisation des questions intercommunales lors des élections municipales de 2001 dans la Communauté urbaine de Lille », in Lagroye J., Lehingue P, Sawicki F., (dir.), Mobilisations électorales. Le cas des élections municipales de 2001, Paris, PUF, 2005, p. 241-277.
▪ (avec Fabien Desage et Laurent Matejko) « L’intercommunalité sans le citoyen. Les dimensions structurelles d’une moins-value démocratique », in Le Saout R., Madore F., (dir.), Les effets de l’intercommunalité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2004, p. 39-58.
▪ « Usages et fonctions du secret dans les relations entre entreprises politiques. Le cas de la négociation électorale », in Wuilleme T., (dir.), Autour des secrets, Paris, L’Harmattan, 2004, p. 185-202.
▪ (avec Fabien Desage et Laurent Matejko) « La métropole n’est-elle qu’un mot ? Retour critique sur un “lieu commun” », in Dolez B., Paris D., (dir.), Métropoles en construction. Territoires, politique et processus, Paris, L’Harmattan, 2003, p. 71-93.
▪ « De la relativité des phénomènes sismiques. Le vote communiste à Calais de 1969 à 2002 », Communisme, n°72-73, 2002-2003, p. 139-171.

Vers le haut