Rémy PETITIMBERT

Domaines de spécialisation

L'analyse des professions, luttes définitionnelles et instrumentation des politiques nationales de biodiversité en France à partir de l'exemple de la compensation écologique telle que définie par la loi du 8 août 2016.

▪ Economie politique, sociologie des marchés
▪ Instrumentation de l'action publique
▪ Sociologie de la quantification
▪ Politiques publiques environnementales
▪ Compensation écologique

Responsabilités administratives et scientifiques

  • Coordinateur du projet de recherche Influbio – Infrastructures Fluviales et biodiversité aquatique – le cas du Canal Seine Nord face à ses biodiversités. Programme « Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages », Ministère de la transition écologique et solidaire, en collaboration avec BOULEAU, G. (responsable scientifique) et GUIMONT, C. (coordinatrice), www.ittecop.fr/recherches-2017/projets-de-recherche/influbio.html.
  • À paraître en 2018, coordination du dossier spécial de Développement durable et Territoires avec Clémence GUIMONT et Bruno VILLALBA, « Néolibéralisme, New Public Management et perte de biodiversité ».
  • Membre du comité d’organisation du séminaire mensuel « Lectures critiques de l’écologie politique » (CERAPS, UMR 8026).
  • Membre du comité de rédaction de la revue scientifique Développement durable & territoires developpementdurable.revues.org depuis 2015. Activités : évaluation et suivi d’articles, animation scientifique (organisation de journées d’études, coordination de dossier spécial, etc.)

Recherches en cours

Thèse CIFRE sous la direction de Bruno VILLALBA, (Prof. Sciences politiques AgroParisTech) et de Pierre MATHIOT, (Prof. Sciences politiques à Sciences Po Lille) : « Gouverner la biodiversité par le marché. L'Etat, les cabinets de conseil et la compensation écologique »

Cursus

  • 2014 : Doctorant CIFRE
  • 2013 : Diplômé à la faculté de Droit de Lille 2 du Master 2 Recherche Science Politique - Action Publique. Titre du mémoire : « Evaluer les services écosystémiques. Le choix impensé de la monétarisation » dirigé par Bruno VILLALBA, Prof. Sciences politiques AgroParisTech, CERAPS.
  • 2008 : Diplômé à la faculté de Droit de Lille 2 du Master 2 Action Publique Locale et Nationale parcours “Politiques Territoriales de Développement Durable” en partenariat avec Sciences Po Lille.
  • 2007 : Diplômé à la faculté de Sciences Économiques de Lille 1 du Master 1 "Economie et Administrations Publiques". 

Enseignements

Lille 2, Licence 1 Science Politique, « Vie politique française », 30 h d’enseignement (1er semestre 2017-18), deux groupes.


Lille 2, Licence 3 Science Politique, « Citoyenneté, Partis, élections », 30 h d’enseignement (1er semestre 2017-18), deux groupes.


Lille 2, Master 1 Science Politique, « Méthodes des sciences sociales », 20 h d’enseignement (1er semestre 2017-18).


Lille 2, Master 1 Science Politique, « Projet professionnel de l’étudiant », 20 h d’enseignement (1er semestre 2017-18).


AgroParisTech-Paris-Saclay, Master 2 Parcours Gouvernance de la transition, écologie et sociétés, « Actions publiques territoriales et environnement », 6h d’enseignement, 17 étudiants (1er semestre 2016-17).


IUT Tourcoing, Licence 1 Carrières sociales, « Méthodes des sciences sociales. Les techniques d’enquête : l’entretien », 9h d’enseignement, 58 étudiants (2nd semestre 2016-17).


Université d’Artois, 4ème année, Master Gestion du Patrimoine, « Patrimoine écologique : une construction politique du rapport Homme / Nature », 12h d’enseignement, 28 étudiants (2nd semestre 2016-17).


Sciences Po Lille, Majeure Développement Soutenable, 4ème année, « Gestion de projets », 18h d’enseignement (2nd semestre depuis 2015-16) : encadrement de la réalisation d’audit pour des partenaires professionnels.


Sciences Po Lille, Majeure Développement Soutenable, 5ème année, « Gestion de projets », en collaboration avec Caroline LEJEUNE puis avec Elise POISNEL, 18h d’enseignement (1er semestre 2015-16 / 1er semestre 2016-17).


Lille 2, Master 1 Droit Economie Gestion Mention Science Politique, « Construction des parcours professionnels », 20 h d’enseignement (2nd semestre 2016-17).

Publications récentes

Articles avec comité de lecture :


PETITIMBERT, R., GUIMONT, C., « Les conséquences politiques de la mise en œuvre de la compensation : l’impensé néo-managérial », dossier « Néolibéralisme, New Public Management et perte de biodiversité », GUIMONT, C., PETITIMBERT, R., VILLALBA, B., Revue Développement Durable et Territoires (à paraitre 2018).


PETITIMBERT, R., « La professionnalisation des consultants de la compensation : traductions et enjeux de légitimation », dossier « Compensation », ARNAULD DE SARTRE, X., DOUSSAN, I., (dir.), Revue Nature Science Société (à paraitre 2018).


PETITIMBERT, R., « La monétarisation des services écosystémiques comme référence d’action publique : institutionnalisation d’une norme « performante » de l’action publique environnementale », dossier « Que fait le New Public Management aux politiques environnementales ? », BARONE, S., GUERRIN, J. (dir), Revue Pôle Sud, (à paraitre 2018).


PETITIMBERT, R. « La compensation comme instrument de management du vivant. Un point de vue depuis la science politique », dossier « La compensation écologique », PIETTE, D. (dir.), Revue Juridique de l’environnement, n°4, décembre 2017.


GUIMONT, C., PETITIMBERT, R., « Instruments de l’action publique et approche fixiste de la biodiversité : le cas des inventaires naturalistes », Varia, Revue Norois, n°244, 2017/3, 2017.


PETITIMBERT, R., « Quantifier pour manager. L’émergence des Paiements pour Services Environnementaux au sein des politiques publiques environnementales françaises, article proposé dans le cadre du dossier spécial « Analyse institutionnelle des paiements pour services environnementaux », FROGER, G., MERAL, P., et MURADIAN, R. (eds), Revue Développement Durable et Territoires, vol. 7, n°1, avril 2016, https://developpementdurable.revues.org/11203 .

Notes de lecture :


PETITIMBERT, R., « Philip Roche, Ilse Geijzendorffer, Harold Levrel et Virginie Maris, Valeurs de la biodiversité et services écosystémiques. Perspectives interdisciplinaires », Etudes Rurales, 2017/1.


PETITIMBERT, R., « Olivier Petit, Iratxe Calvo-Mendieta, Géraldine Froger, Frank-Dominique Vivien, 2016, Une économie écologique est-elle possible ?, L’économie politique n°69 », Revue Développement Durable et Territoires, Vol. 8, n°1, Avril 2017.


PETITIMBERT, R., « Agnès Sinaï, Economie de l’après-croissance. Politiques de l’anthropocène II », Revue Projet, 2016/1, n° 350.


PETITIMBERT, R., « Sandrine Feydel, Christophe Bonneuil, Prédation. Nature, le nouvel eldorado de la finance », Revue Projet, 2015/5, n° 348.

Participations à des congrès et colloques scientifiques

PETITIMBERT Rémy, Définir l’utilité des services écosystémiques à l’heure du New Public Management. Luttes définitionnelles pour l’institutionnalisation d’un instrument de l’action publique environnementale, Association Française de Science Politique, Section thématique 7 : Que fait le New Public Management aux politiques environnementales, Montpellier, 12 juillet 2017.

PETITIMBERT Rémy, Regards croisés sur la compensation écologique : un point de vue depuis la science politique, Journées scientifiques de l’Université de Nantes : La compensation écologique en question, Nantes, 2 juin 2017.

PETITIMBERT Rémy, GUIMONT Clémence, Les limites éthiques des politiques de compensation en contexte de perte de biodiversité, Colloque « Eviter, Réduire, Compenser les impacts des aménagements sur la biodiversité, Agropolis International Montpellier, 31 mars 2017, LabEx CeMEB (Centre Méditerranéen de l’Environnement et de la Biodiversité).

GUIMONT Clémence, PETITIMBERT Rémy, Et si le dispositif environnemental d’action publique évinçait la perte de biodiversité ? Le cas du territoire du Nord-Pas de Calais, Séminaire de recherche « Territoires, environnement et biodiversité face aux changements climatiques : Impacts et adaptations », Université de Poitiers, 11 mai 2016, Laboratoires Ruralités, EA2252 & Écologie et biologie des interactions, UMR 7267.

PETITIMBERT Rémy, Gérer la nature : quand la biodiversité entre en politique, séminaire de l’axe « santé, corps, environnement », CERAPS, 3 décembre 2015.

 

PETITIMBERT Rémy, La bourse et la vie : la monétarisation de la valeur du vivant, séminaire Lectures critiques de l'écologie politique, Lille 2, 9 décembre 2016.


PETITIMBERT Rémy, Pourquoi la terre est une marchandise fictive? Une lecture de Karl Polanyi, séminaire Lectures critiques de l'écologie politique, Science Po Lille, 28 novembre 2014.

Participation à l’organisation de manifestations scientifiques

Membre du comité d’organisation de la Journée d’Etudes « Néolibéralisme, New Public Management et perte de biodiversité sur les territoires », Lille, 9 juin 2017 (avec les participations de Valérie Boisvert (UNIL Lausanne), Denis Couvet, (Museum national d’histoire naturelle /(CESCO), Marion Ernwein (Université d’Oxford)).


Membre du comité d’organisation de la Summer School « Environemental Politics and Policy », Lille, du 13 au 24 Juin 2016. (http://www.sciencespo-lille.eu/ecpr-summer-school-environmental-politics-and-policy) (20 doctorants, avec les participations d’Andrew Dobson (Keele University), David Schlosberg (Sydney University), Neil Carter (University of York), Sherilyn McGregor (University of Manchester), Marcel Wissenburg (University of Nijmegen),…)


Organisation de la conférence « Political Ecology des Services Ecosystémiques », Xavier Arnauld de Sartre, Géographe, Laboratoire Société Environnement Territoire, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Science Po Lille, 25 novembre 2015.