Thomas CHEVALLIER

Domaines de spécialisation

▪ Politisation des catégories populaires et dominées
▪ Participation associative aux politiques de la ville en France et en Allemagne
▪ Approches interactionnistes critiques de la politisation

Recherches en cours

▪ Participation associative aux politiques de la ville et rapport au politique des classes populaires en France et en Allemagne. Une ethnographie comparée dans deux quartiers populaires à Lille et Berlin.
▪ Économie morale et politisations à la coopérative socialiste de consommation « L’Union de Lille », au sein du Collectif Samson, avec Vianney Schlegel (Clersé) et Sylvain Celle (Clersé)

Cursus

▪ 2010-2011 : année de mobilité Erasmus à l’Université de Potsdam (Allemagne), avec certains cours à l’université Humboldt de Berlin
▪ 2013 : diplômé de l’IEP de Lille, master « Communication publique et corporate »
▪ 2013 : master de recherche de science politique à l’Université Lille 2, spécialité « Action publique »
▪ fin 2014 : inscription en thèse à l’Université Lille 2, ED SJPG, au laboratoire Ceraps, sous la direction de Pierre Mathiot et sous la co-direction de Julien Talpin.
▪ depuis 2016 : rattaché au Centre Marc Bloch, université Humboldt à Berlin (Allemagne)

Vers le haut

Enseignements

2015/2016 : chargé de TD en vacation, deux groupes, licence 2, « Science politique : citoyenneté, partis, élections ».

Publications récentes

• « Résister à la ville néolibérale ? L’initiative populaire à Berlin », juin 2016, sur metropolitiques.eu : Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtrehttp://www.metropolitiques.eu/Resister-a-la-ville-neoliberale-L.html
- « Gegen vereinzelung wirkt nur das Kollektiv », avril 2016, dans Mieterecho, journal de la fédération des locataires « Berliner Mietergemeinschaft », et coordination du numéro sur la situation du logement locatif, de l’action publique et des mouvements de droit au logement en France : Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtrehttps://www.bmgev.de/uploads/media/MieterEcho_Nr._387.pdf
- Recension de l’ouvrage de Cécile Cuny : « Changement urbain et démocratie participative à Berlin », septembre 2016, pour la revue lemouvement social : Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtrehttp://www.lemouvementsocial.net/comptes-rendus/cecile-cuny-changement-urbain-democratie-participative-a-berlin-ethnographie-grand-ensemble-de-marzahn/
- « Le mouvement des locataires à Berlin. Péripéties récentes d’un mouvement de résistance contre la ville néolibérale », août 2016, sur contretemps.eu : Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtrehttps://www.contretemps.eu/le-mouvement-des-locataires-a-berlin-peripeties-recentes-dun-mouvement-de-mobilisation-populaire-contre-la-ville-neoliberale/

Vers le haut

Communications à des colloques ou journées d’études

• Congrès AFSP 2017, Section thématique 30 « Citoyennetés industrielles », papier collectif, avec Sylvain CELLE  et Vianney SCHLEGEL : « Économie morale et formes de politisation au sein de la coopérative ouvrière socialiste « L’Union de Lille » (1892-1914) », Montpellier, 12 juillet 2017 (à venir).
• Congrès AFSP 2017, Section thématique 31 « Citoyenneté et action publique », papier : « Publics précaires et injonction à la participation associative dans un quartier populaire de Berlin. L’ « activation » par la contrainte en régime néolibéral », Montpellier, 12 juillet 2017 (à venir).
• Congrès AFS 2017, Réseau thématique 24 « Genre, classe, race. Rapports sociaux et construction de l’altérité », papier : « Activation et domination dans la convivialité. Ethnographie de la participation associative dans un quartier populaire de Berlin », Amiens, 3-6 juillet 2017 (à venir).
• « Travail et consommation, XIXe-XXe-XXIe siècles », journées d’études internationales, papier collectif, avec Sylvain CELLE  et Vianney SCHLEGEL : « Économie morale et politisations au sein de la coopérative de consommation socialiste « L’Union de Lille » (1892-1914) », université Paris-Est, 27 ou 28 avril 2017.
• Séance « Sociologie politique de la ville » du Groupe de travail « Action publique et circulation des savoirs » du Centre Marc Bloch, papier : « Politiques urbaines participatives et rapport au politique des classes populaires à Berlin et à Lille (France) », au Centre Marc Bloch à Berlin, 15 février 2017.
• Séminaire général du Ceraps (UMR 8026 – université Lille 2), séance « Inégalités et organisation des communautés aux Etats-Unis. Études ethnographiques à Boston et Los Angeles », discussion des ouvrages et présentations de Nicolas DUVOUX « Les oubliés du rêve américain. Philanthropie, État et pauvreté urbaine aux Etats-Unis » et de Julien TALPIN « Community Organizing. De l’émeute à l’alliance des classes populaires à Los Angeles », Lille, 2 février 2017.
• Projet CITINDUS (« citoyennetés industrielles »), journée d’études, papier collectif, avec Sylvain CELLE  et Vianney SCHLEGEL : « Économie morale et politisation à la coopérative socialiste « L’Union de Lille » (1892-1914) », MESHS de Lille, 7 décembre 2016.
• « Les mots d’ordre de l’urbain », atelier doctoral du RT 9 de l’AFS, papier : « Le mot d’ordre de convivialité dans le champ de la politique de la ville, un vecteur de dépolitisation des classes populaires », Université Paris VIII, Saint-Denis, 11 décembre 2015.
• Congrès de l’AFS 2015, RT35, papier : « La participation associative contre la politisation des classes populaires. Ethnographie d’un groupe associatif du quartier de Lille-Moulins », Saint-Quentin-en-Yvelines, 29 juin 2015.
• Colloque à l’université de Kassel (Allemagne), Section disciplinaire : Sociologie urbaine et régionale, papier : « Die Politisierung der sozialschwachen Schichten und die kollektive Partizipation an den Stadtpolitiken in Frankreich und Deutschland. Dissertationsvorhaben », Kassel, 5 mai 2015.
• « Classes populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique », journées d’études organisées par les RT5, 34 et 35 de l’Association Française de Sociologie (AFS), papier : « Conséquences de la participation associative à la politique de la ville sur la politisation des classes populaires », Paris, 16 mars 2015.