Tristan HAUTE

 

 

RESPONSABILITES SCIENTIFIQUES ET ADMINISTRATIVES administratives

▪ Depuis 2019 : membre de l'équipe d'animation du réseau thématique « relations professionnelles » (RT18) de l'Association française de sociologie (AFS)

▪ 2016-2019 : représentant des doctorant•e•s à la Commission de la recherche de l'Université de Lille

AXES DE RECHERCHE

Domaines de recherche
▪ Sociologie des comportements politiques
▪ Sociologie des relations professionnelles et syndicalisme
▪ Méthodes quantitatives


Participation à des recherches collectives
▪ Depuis 2019 : projet ANR « redécouvrir la citoyenneté industrielle : passés et présents des relations entre travail et politique » (CitIndus) coordonné par Karel Yon (CNRS, IDHE.S)
▪ Depuis 2019 : CREMI (Collectif de recherche sur les élections municipales et intercommunales) animé par Rémi Lefebvre (Université de Lille, CERAPS) et Sébastien Vignon (Université de Picardie Jules Verne, CURAPP-ESS)
▪ Depuis 2018 : projet de post-enquête REPONSE (Dares, Ministère du Travail) « Reconfigurations des usages et des pratiques du " dialogue social " en entreprise dans un contexte de changement socio-productif et institutionnel » coordonné par Baptiste Giraud et Camille Signoretto (Aix-Marseille Université, LEST)
▪ 2016-2019 : projet de recherche « MilitEns » sur l'engagement des enseignants financé par l'Institut de recherche de la FSU et le CERAPS et coordonné par Laurent Frajerman (Institut de recherche de la FSU) et Jean-Gabriel Contamin (Université de Lille, CERAPS)
▪ 2014-2017 : projet ANR SOMBRERO (Sociologie du militantisme, biographies, réseaux, organisations) coordonné par Olivier Fillieule (Université de Lausanne, CRAPUL)

ENSEIGNEMENTS

▪ Depuis2015 : travaux dirigés d'enquêtes statistiques en sciences sociales (L3 science politique, Université de Lille)
▪ 2016-2017 : cours magistral « Science politique : citoyenneté, partis, élections » (L2 Science Politique, Droit et AES - Université Lille 2)
▪ 2015-2016 : travaux dirigés « Science politique : citoyenneté, partis, élections » (L2 Science Politique, Université Lille 2)

PUBLICATIONS

Articles dans des revues scientifiques
▪ « Les logiques plurielles d'une très faible participation : retour sur les scrutins auprès des salariés des très petites entreprises (TPE) », La Revue de l'Ires, à paraître.
« Le vote professionnel, entre rapport au syndicalisme et rapport au métier et à l'institution : le cas des enseignant•e•s du secteur public en France », Participations, 2019/3, p. 139-164.
(avec Karel Yon), « Comprendre la construction sociale de la représentativité syndicale. Un éclairage à partir des branches professionnelles », Travail et Emploi, 2018/2, n°154, p. 101-123.
« Évolutions du paysage syndical et du salariat : analyse des élections aux comités d'entreprise », La Revue de l'Ires, 2018/1-2, n°94-95, p. 57-89.
(avec Fabien Desage), « Lille : quand l'effondrement du PS ravive le vote de classe », Métropolitiques, 2 juin 2017, URL : www.metropolitiques.eu/Lille-quand-l-effondrement-du-PS.html

Contributions à des ouvrages scientifiques
« Étudier les comportements électoraux des étudiants aux élections universitaires en France : un " vote de filière " ? », in Jean-Philippe Legois, Marina Marchal, Robi Morder (dir.), Démocratie et citoyenneté étudiante après 1968, Paris, Syllepse, 2020, p. 87-98, à paraître.
(avec Séverine Misset), « Villes et bastions ouvriers : les grandes mutations ? », in Olivier Fillieule, Sophie Béroud, Isabelle Sommier, Camille Masclet, Collectif SOMBRERO (dir.), Changer le monde, changer sa vie, Arles, Actes Sud, 2018, p. 73-102.
(avec Sophie Orange), « Les enfants indociles de la massification scolaire », in Olivier Fillieule, Sophie Béroud, Isabelle Sommier, Camille Masclet, Collectif SOMBRERO (dir.), Changer le monde, changer sa vie, Arles, Actes Sud, 2018, p. 389-418.
« Participer ou non aux scrutins professionnels : quelles inégalités ? », in Anne Fretel, Anne Bory, sylvie Célérier, Florence Jany-Catrice (dir.), Politiques sociales en mutation : quelles opportunités et quels risques pour l'État social ?, Louvain-la-Neuve, Presses universitaires de Louvain, 2016, p. 445-462.

Articles de popularisation
« La CFDT, première organisation syndicale ? », Revue de l'École Émancipée, 2019, n°80, p. 20-21.
« Résultats électoraux », Les Cahiers du GERME, 2019, n°32, p. 149-154.
« Les syndicats face aux élections professionnelles », Mag RH, 2018, n°2, p. 13-16.
« Comprendre l'abstention aux élections enseignantes », Regards croisés, revue de l'Institut de recherche de la FSU, 2018, n°26, p. 35-37.
(avec Catherine Abou el Khair), « Développement syndical (volet 1/3) : quels facteurs déterminent les nouveaux équilibres syndicaux ? », Dépêche AEF, n°567117, 4 octobre 2017, URL : www.aef.info/abonne/depeche/567117/search/

 

COMMUNICATIONS dans des congrès, colloques ou journées d'étude

« Les salariés et les syndicats en France : retour sur les ressorts d'une défiance relative », 21e congrès de l'Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), CR25 - sociologie des relations professionnelles et du syndicalisme, Tunis, 4-6 juillet 2020
« Quand la nécessité devient vertu : les apports de matériaux croisés pour étudier les votes aux scrutins professionnels », Journées d'étude « Enquêter sur les relations professionnelles », Lyon, 11 juin 2020
(avec Rémy Bretton) « Victimes potentielles, victimes effectives et mobilisés. Les logiques différenciées du sentiment d'injustice face à Parcoursup », 26e journées du longitudinal, « Sélections, du système éducatif au marché du travail », Toulouse, 4 juin 2020
« Déconstruire pour analyser : le cas des données électorales permettant le calcul de la représentativité syndicale en France depuis 2008 », colloque « Le travail des données : sociologie des pratiques de quantification », Caen, 13 juin 2019
« Participer en ligne et hors ligne : quelles imbrications et quels déterminants socioprofessionnels ? Le cas des enseignant•e•s du secteur public en France », colloque « Internet et les nouvelles formes de participation politique », Lille, 28 mars 2019
« Faire une sociologie électorale des élections professionnelles : données, méthodes et approches », journées d'étude du RT18 « Relations professionnelles » de l'AFS, Saint-Denis, 7 septembre 2018
« Les déterminants sociaux des votes syndicaux dans les années 1968 en France », Journées internationales de sociologie du travail, Paris, 11 juillet 2018
« Des " votes inexplicables " ? Une analyse électorale des scrutins TPE », congrès de l'Association française de sociologie, RT18 « Relations professionnelles », Amiens, 4 juillet 2017
« Comités d'entreprise : quelle participation électorale des salarié•e•s ? », colloque « Pratiques, usages et parcours militants dans les comités d'entreprise : 70 ans d'existence et maintenant ? », Villeurbanne, 15 novembre 2016
« Le " cens caché " de la " démocratie sociale " : inégalités sociales, intégration dans le collectif de travail et participation électorale », Journées internationales de sociologie du travail, Athènes, 13 mai 2016
« " Le vote ou la grève ? " : premiers résultats d'une étude des comportements électoraux des salariés aux élections professionnelles », 4e journées doctorales « Participation du public, décision, démocratie participative », Lille, 13 novembre 2015
(avec Amandine Martor) « Socio-biographical effects of a supposed " improbable meeting " », ECPR General Conference, panel « Sociology of Contentious Politics », Montréal, 26-29 août 2015
(avec Amandine Martor) « L'implication des gauches alternatives : retour sur la mobilisation autour du projet de réhabilitation du quartier de l'Alma-Gare à Roubaix (Nord) », 13e congrès de l'AFSP, ST 13, Aix-en-Provence, 24 juin 2015

 

CURSUS

• 2020 : qualifications aux fonctions de maître de conférences en science politique (section CNU 04) et en sociologie-démographie (CNU section 19)
• 2014-2019 : doctorat en science politique de l'Université de Lille, « Les salarié•e•s aux urnes. Contribution à l'étude des ressorts collectifs et individuels des votes des salariés aux scrutins professionnels dans le secteur privé en France », sous la direction de Jean-Gabriel Contamin (Université de Lille, CERAPS) et de Karel Yon (CNRS, IDHE.S)
• 2013-2014 : master 2 « métiers de la recherche en science politique », IEP de Lille / Université Lille 2
• 2009-2014 : diplôme de l'Institut d'études politiques de Lille, majeure « carrières européennes et internationales - stratégie, intelligence et gestion des risques »